Partenaires du Projet

CARDIOPATCH est constitué de 9 partenaires issus de 6 régions différentes d’Espagne, de France et du Portugal.

Conformément à l’esprit multidisciplinaire du projet, le consortium comprend des hôpitaux, des universités, des PME et des centres de recherche.

Ici, vous pouvez trouver des informations sur tous

La Fundación para la Investigación Médica Aplicada (FIMA) a été créé en 1998, elle est responsable de la gestion du Centre de recherche médicale appliquée (CIMA). La Fondation a son propre statut juridique, c’est une organisation de recherche à but non lucratif qui a pour objectif social la promotion d’initiatives encouragent la recherche clinique et fondamentale dans les domaines de la santé et de la biomédecine afin d’apporter, grâce aux progrès technologiques et à l’innovation, un bénéfice aux patients.

La recherche de CIMA est engagée dans différents programmes, mais essentiellement lié à la diffusion du Programme de médecine régénératrice. Les objectifs sont d’atteindre l’excellence biomédicale en mettant l’accent sur la recherche translationnelle au bénéfice du patient. CIMA est le seul centre de recherche privé en Espagne qui combine à la fois des sciences biologiques fondamentales solides avec des capacités précoces de développement de médicaments précliniques dans le contexte des soins aux patients. L’ensemble de l’activité est orienté vers la recherche de solutions à des problèmes médicaux non satisfaits pour le bénéfice du patient et de la société.

Le Programme de médecine régénératrice comprend une équipe multidisciplinaire de biochimistes, de vétérinaires et de chercheurs cliniques. Le groupe possède une longue expérience dans les thérapies par cellules souches (cellules souches mésenchymateuses et dérivées des cellules iPS, croissance, modification génétique et différenciation), la bio ingénierie (préparation de lots cellulaires), la mise en œuvre de nano-thérapies ainsi que de modèles de petits modèles animaux de la maladie myocardique.

CIMA contribuera à l’élaboration du paquet de travail 5, afin de tester in vivo le potentiel thérapeutique des différents patchs cellulaires et/ou de leur fonctionnalités en vue de choisir le meilleure pour être appliquée sur un plus grand modèle animal d’infarctus de porc, en tant qu’étape ultime avant les essais cliniques chez l’Homme. CIMA sera également responsable de l’ensemble de travaux transversaux 3, en facilitant la communication entre les groupes et en assurant la bonne progression du projet.

Personne-ressource:

Dr. Beatriz Pelacho

Email:

bpelacho@unav.es

Le projet CARDIOPATCH est coordonné par la Clinique Universitaire de Navarre (CUN). CUN est un centre de référence en Espagne dans plusieurs domaines, y compris les stratégies de médecine régénératrice. Il fait partie de l’Université de Navarre (UNAV), qui est une université privée à but non lucratif basée à Pampelune, en Espagne.

Le groupe de thérapie cellulaire (OTC) comprend une équipe multidisciplinaire de chercheurs fondamentaux et de cliniciens. Le but de l’OTC est d’offrir de nouveaux traitements de première ligne grâce à la recherche interdisciplinaire sur les mécanismes fondamentaux des maladies et l’application de nouvelles approches technologiques thérapeutiques. L’expertise de l’OTC comprend un savoir-faire à la pointe de la technologie sur les cellules souches (dérivation hiPSC, croissance, différenciation et édition du génome), le NGS (RNAseq sur cellules isolées ou en vrac, ATACseq, ChiPseq, etc.) ainsi que des modèles de petits et grands animaux de maladies, entre autres.

Outre la direction du projet, CUN coordonnera deux ensembles de travail, le paquet de travail 1 (plate-forme de CARDIOPATCH) et le paquet de travail 3 (Promotion des synergies entre les secteurs de la santé et de l’impression 3D et amélioration des stratégies RIS3 actuelles en santé).

Au niveau scientifique, CUN sera impliqué dans le paquet de travail 5 en étant en charge de déterminer le potentiel thérapeutique des patchs cellulaires et /ou leur fonctionnalité dans un modèle préclinique porcin de MI.

Personne-ressource:

Dr. Felipe Prosper

Email:

fprosper@unav.es

GenIbet Biopharmaceuticals est une société de fabrication sous contrats (CDMO) offrant des services hautement spécialisés de fabrication et de développement en GMP aux groupes de recherche, aux sociétés biotechnologiques et pharmaceutiques. L’activité principale de GenIbet est la fabrication et la fourniture de matériaux pour le développement de médicaments à un stade précoce, les études précliniques et la fabrication en GMP pour les essais cliniques.

GenIbet gère des projets dans un spectre très large, y compris et non seulement des produits de thérapie cellulaire et génique, mais aussi des protéines recombinantes, des vaccins, de l’ARN et des produits microbiens vivants.

L’équipe de GenIbet possède une expérience en cellules mammifères, aviaires et d’insectes, les bactéries, les levures et les virus et a fait ses preuves avec A549, CAP, CHO, EB66, HEK293, SF9, MDCK, Vero, E. Coli, Pichia Pastoris, Baculovirus et Adenovirus.

Notre mission est de fabriquer des produits révolutionnaires sûrs et fiables pour soutenir les clients du monde entier sur la construction de thérapies d’avenir. Nous offrons une combinaison unique de conformité GMP stricte et de dépannage / résolution de problèmes, état d’esprit crucial pour le développement de produits à un stade précoce et créer des solutions sur mesure pour chaque produit spécifique.

GenIbet sera impliqué dans l’ensemble de travaux 5 fournissant des conseils et un soutien réglementaire pour assurer la conformité des protocoles développés dans le paquet de travail 3 d’utilisation de cellules souches et de vésicules extracellulaires comme nouveaux produits thérapeutiques suivant des procédés automatisés de fabrication en conformité avec les demandes réglementaires.

Personne-ressource:

Dr. Raquel Fortunato

Email:

raquel.fortunato@genibet.com

GUK est une agence de communication spécialisée dans le développement de stratégies de communication et de marketing pour des projets scientifiques, technologiques et de R&D. Elle possède une vaste expérience dans la communication de projets internationaux pilotés par des entreprises, des instituts de recherche, des centres technologiques et des universités.

GUK collabore actuellement avec différents projets européens inclus dans le programme H2020 tels que ROMEO, REZBUILD, BLOCKCHERS, NAIMA, VES4US ou Waste4think.

En tant que partenaire de communication du projet CARDIOPATCH, l’entreprise sera en charge de la stratégie de communication et de la diffusion des résultats.

En plus de ses antécédents solides dans la communication de projets de R&D, GUK possède une vaste expérience dans le domaine des relations publiques, du développement de contenu, de la gestion des réseaux sociaux et elle est également un pionnier dans le domaine du marketing entrant, une discipline dans laquelle elle est partenaire officiel de Hubspot depuis 2015.

Personne-ressource:

Javier Urtasun

Email:

urtasun@guk.es

Site web:

Le CHUT de Toulouse est l’un des dix hôpitaux universitaires Français possédant un Centre d’investigation clinique (CIC) en biothérapie (CIC BT). Le CHUT est promoteur de plusieurs études de thérapies cellulaires et géniques, principalement dans le domaine cardiovasculaire. La proximité de l’Institut des maladies métaboliques et cardiovasculaires (I2MC-INSERM) a conduit au développement de plusieurs projets de recherche qui ont été mis en œuvre dans le cadre d’essais cliniques. Notre expertise et notre positionnement, à l’interface de la recherche fondamentale et des services cliniques hospitaliers, nous permettent de soutenir des projets de recherche translationnelle, c’est-à-dire des études précliniques réglementaires menées sur des modèles animaux suivant les Bonnes Pratiques de Laboratoire (BPL), la conception d’études cliniques, la recherche de financements régionaux, nationaux et européens ainsi que les étapes réglementaires pour obtenir les autorisations réglementaires pour mener des essais cliniques. Nous participons au WP2 dans les tâches de construction, de validation et de production de lenti-vecteurs codant une combinaison de facteurs angiogéniques et cardioprotecteurs, afin de modifier génétiquement les cellules souches mésenchymateuses dérivées du tissu adipeux (ADSCs). Ces cellules seront caractérisées in vitro quant à leur potentiel thérapeutique, puis fournies à d’autres membres du réseau CARDIOPATCH pour la production à grande échelle et le développement d’un traitement d’ischémie cardiaque en 3D. Ce WP sera mené avec l’équipe SUSINI/PRATS de l’I2MC qui est notre partenaire académique historique et qui est reconnu dans le domaine. Nous participerons également aux WPs 5, 6 et 7 visant à développer ces produits dérivés de la recherche pour une utilisation en clinique, des études précliniques en vue de concevoir des études cliniques de première injection à l’homme, mais aussi de réfléchir sur le positionnement et le développement de ces produits jusqu’à ce qu’ils soient enregistrés par les autorités compétentes.

Personne-ressource:

Pr. Jerome Roncalli

Email:

roncalli.j@chu-toulouse.fr

L’Institut de recherche de l’Hôpital de la Santa Creu i Sant Pau (HSCSP-IR) a été créé le 4 juin 1992 en tant que fondation scientifique privée. Sa mission est de promouvoir la recherche fondamentale, clinique, épidémiologique et de soins de santé dans les domaines des sciences de la santé et biomédicale, dans le but final d’améliorer la santé de la population. Le 10 décembre 2003, le Gouvernement autonome de Catalogne a approuvé l’affiliation du HSCSP-IR en tant qu’Institut universitaire de recherche rattaché à l’Université autonome de Barcelone (UAB).

Dans le cadre du projet CARDIOPATCH, l’Institut de recherche de l’Hôpital de la Santa Creu i Sant Pau (HSCSP-IR) évaluera comparativement l’effet thérapeutique des différentes combinaisons de patchs créés (fonctionnalisés ou non et ensemencés avec les différents types d’ADSC pré conditionnées ou de cellules cardiaques dérivées) et leurs mécanismes d’action afin de choisir celui ou ceux ayant le plus grand potentiel sur le cœur.

Ces travaux seront mis en œuvre dans quatre grandes lignes de recherche dans le cadre de l’ensemble de travaux 5 : Premièrement, la comparaison in vitro de l’activité biologique des différents patchs cellulaires. Deuxièmement, la détermination de leur avantage dans un modèle chronique d’IM chez le rat afin de sélectionner le meilleur patch. En troisième lieu, la détermination de l’amélioration fonctionnelle et les mécanismes d’action cellulaire après l’implantation du patch dans un modèle porcin avec dyslipidémie soumis à l’IM et enfin, préparer les publications scientifiques.

Personne-ressource:

Dr. Lina Badimon Maestro
Dr Gemma Vilahur Garcia

Email:

LBadimon@santpau.cat
GVilahur@santpau.cat

Instituto de Biologia Experimental e Tecnológica (iBET) est une institution privée à but non lucratif à forte activité de recherche avec plus de 30 ans d’expérience dans le développement de solutions biopharmaceutiques innovantes. Les principaux domaines d’expertise comprennent le bio traitement et, en particuier, la caractérisation des médicaments de Thérapies Innovantes (MTIs) tels que les cellules souches et les vecteurs viraux pour la thérapie cellulaire et génique. l’iBET est une institution de premier plan dans le développement de modèles cellulaires de pointe pour la recherche préclinique et la médecine régénératrice. L’investissement de l’EIPF dans le développement de systèmes de culture 3D s’étend sur plus de 20 ans, les compétences couvrent des domaines tels que le foie, le système nerveux central, le cancer et les tissus cardiaques. ’équipe de l’EIPF a en particulier mis au point de nouvelles stratégies de culture cellulaire qui recréent les conditions environnementales appropriées augmentant la croissance et/ou la différenciation/maturation des cellules souches pluripotentes et adultes d’origine humaine. l’iBET apporte également une expérience significative dans l’intégration d’approches Omics telles que la protéomique, la transcriptomique, la métabolomique et la fluxomique, soutenues par des technologies de pointe, en tant qu’outils analytiques complémentaires à l’optimisation des bio processeurs et à la caractérisation des produits.

Le rôle d’iBET dans le projet CARDIOPATCH est la production et la caractérisation de cellules cliniquement pertinentes (ADSC et hiPSC-CM) et de leurs dérivés (p. ex. EV/Exosomes) pour le développement de patchs cardiaques, et la coordination des activités liées à la « génération de différents modèles de patchs » (ensemble de travail 4) dont la sécurité et l’efficacité seront ensuite évaluées dans des modèles animaux.

Personne-ressource:

Dr. Paula Alves
Dr. Margarida Serra

Email:

marques@ibet.pt
mserra@ibet.pt

L’Institut des biomolécules Max Mousseron (IBMM) partenaire du projet CARDIOPATCH IBMM est un institut de recherche de renommée internationale avec des activités de recherche sur les biomolécules et biopolymères essentiels. Il appartient à l’Université de Montpellier (UM), au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) de Français et à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier (ENSCM).

Le Département des polymères pour la santé et les biomatériaux (PHBM) de l’IBMM est un groupe de recherche multidisciplinaire dédié aux polymères liés aux applications biomédicales. Le groupe conçoit, synthétise, caractérise et traite les polymères pour répondre aux exigences des applications thérapeutiques. PHBM est reconnue dans le monde entier pour son expertise dans les polymères dégradables et les biomatériaux polymériques pour des applications en santé avec quatre thèmes principaux : biomatériaux polymériques avancés, polymères pour l’ingénierie tissulaire et dispositifs médicaux, polymères pour la livraison de médicaments et polymères pour le diagnostic.

PHBM sera associé à tous les ensembles de travaux transversaux du projet et au niveau scientifique, sera impliqué dans le paquet de travail 4 (Génération des différents correctifs) avec comme objectif principal de proposer des patchs fonctionnalisés.

Personne-ressource:

Dr. Coline Pinese
Pr. Benjamin Nottelet

Email:

coline.pinese@umontpellier.fr
benjamin.nottelet@umontpellier.fr

Leartiker S.Coop est dans un centre technologique sectoriel appartenant à RVCTI (Red Vasca de Ciencia, Tecnologia e Innovación) situé à Markina-Xemein et est spécialisé dans la technologie alimentaire et la technologie polymère, avec plus de 10 ans de collaborations avec des entreprises du secteur de la santé, des hôpitaux et du service de santé basque.

Leartiker Polymer Technology a deux spécialisations principales; le TRANSPORT DURABLE, qui est axé sur le développement complet de structures de polymères fiables, légères et calme, et SANTE axé sur le développement en Preuve de Concept de structures polymères, en génie tissulaire et en dispositifs médicaux.

Leartiker HEALTH se positionne comme une agence d’expertise dans les matériaux et les processus associés aux domaines du diagnostic rapide, de la médecine régénératrice et de la conception et du développement de dispositifs médicaux, offrant ses connaissances scientifiques à la fois à différents hôpitaux et a des entreprises du secteur de la santé, en collaborant avec eux pour générer des connaissances et de nouveaux produits qui dynamisent le secteur de la santé dans notre environnement.

Dans CARDIOPATCH, Leartiker travaillera principalement sur le développement du système 3D pour la culture et le transport du patch (WP6), ainsi que sur le développement d’un dispositif enroulable pour l’implantation du patch (WP7). En plus d’être le leader de ces deux paquets de travail, Leartiker sera également à la tête du WP2, où la durabilité du réseau sera effectuée, ainsi que le transfert et l’exploitation des produits.

Personne-ressource:

Dr. Jon Anakabe

Email:

janakabe@leartiker.com